Archives de septembre, 2012


crédit photo: Philémon BeaulieuJONQUIÈRE — Quoi de mieux pour le match d’ouverture de la saison collégiale 2012-2013 de l’équipe de football des Gaillards qu’une classique Jonquière-Chicoutimi? Un match qui a répondu aux attentes, donnant encore une fois un spectacle haut en couleur, malgré la défaite des Gaillards par la marque de 31-29. 

David Rioux

Après une saison record de sept victoires et une seule défaite en 2012, la troupe d’Éric Paquet était de retour en mission, accueillant les Couguars de Chicoutimi. «La classique du vendredi», comme plusieurs se plaisent à la surnommer, a donné droit à une montagne russe d’émotions pour les partisans des deux formations. Jonquière semblait être en contrôle de la situation lors des deux premiers quarts, retraitant au vestiaire avec une avance de huit points. Chicoutimi a cependant montré beaucoup de caractère, dominant la deuxième demie et revenant de l’arrière pour prendre finalement les devants.

Plus ça change, plus c’est pareil

La situation ressemblait à un copier-coller du match d’ouverture local la saison dernière. Fidèles à leurs habitudes, le quart-arrière Alexandre Lavoie et son attaque ont littéralement sorti un lapin de leur chapeau.

Avec huit points de retard, moins de 90 secondes à jouer et 70 verges à franchir, l’attaque des Gaillards a réussi à remonter le terrain pour inscrire le touché lors de la dernière seconde de jeu. Encore une fois, Lavoie a impressionné les partisans en gardant son sang-froid. Un exploit qui a fait rugir l’imposante foule réunie au terrain synthétique du Cégep de Jonquière. Malheureusement pour les Jonquiérois, le miracle n’a pu être complété alors que la tentative de converti de deux points ne s’est pas concrétisée.

Du positif pour les Gaillards

Après la rencontre, l’entraîneur-chef Éric Paquet était tout de même fier de la performance de son équipe pour le premier duel de la saison : «Nous pouvons sortir la tête haute. Nous nous sommes battus jusqu’à la dernière seconde. Nous avons tout donné. Un Bol d’or, ça ne se gagne pas au premier match de la saison alors nous allons travailler pour revenir plus forts», conclut-il.

Les Gaillards rendront visite aux Jeannois du Cégep d’Alma le vendredi 14 septembre prochain, en quête d’une première victoire cette saison.

Publicités

Le Rouge et Or débute du bon pied!

Publié: septembre 9, 2012 dans Autres sports

L’équipe de football du Rouge et Or de l’Université Laval lançait sa saison 2012 en recevant les Redmen de McGill le dimanche 2 septembre dernier. Cette rencontre, disputée devant 12 274 spectateurs au Stade Telus-Université Laval, a permis de voir la machine du Rouge et Or à l’œuvre et ce malgré un lent départ de l’équipe hôtesse.

Pierre-Paul Biron

En effet, les finalistes de la dernière Coupe Vanier ont dû attendre jusqu’à la toute fin du premier quart avant d’obtenir un premier essai. Pendant ce temps, le botteur des Redmen, Samy Rassy, accumulait les placements, portant la marque à 9-0 pour McGill. L’offensive des locaux s’est ensuite mise en marche, s’inscrivant au pointage sur le dernier jeu du quart avec une passe de touché de 24 verges vers Yannick Morin-Plante.

Avant la fin de la demie, le Rouge et Or s’est donné une confortable avance de 19-9. La deuxième mi-temps fut l’affaire des botteurs des deux équipes, Boris Bédé du Rouge et Or et Samy Rassy, des Redmen, réussissant respectivement quatre et deux placements. Le Rouge et Or a ajouté un deuxième touché de sureté pour confirmer sa victoire de 33-15.

Ce gain représente un bon départ. Il reste tout de même quelques ajustements à faire si l’équipe désire remporter sa septième Coupe Vanier. La belle performance du nouveau quart partant Tristan Grenon (18 passes complétées en 31 tentatives, 160 verges de gain, 2 passes de touché et 1 interception) a quelque peu été entachée par le manque de synchronisme de ses receveurs qui ont échappé quelques ballons.

Autre bémol à cette victoire : le botteur Boris Bédé a placé sa défensive dans des situations peu enviables à quelques reprises. Soulignons toutefois la performance du porteur Maxime Boutin (12 courses pour un total de 86 verges) et du demi-défensif Jean-Philippe Bolduc (7 plaqués). Du côté des Redmen, notons les performances du joueur défensif Alex Bernard (9,5 plaqués) et du botteur de précision Samy Rassy (5 placements en 5 tentatives).